Créer mon blog M'identifier

Je suis lunatique.

Le 22 juin 2014, 20:58 dans Forme 0

Je suis lunatique. Pas bipolaire, non. Mais bel et bien lunatique. En fait, ça veut dire que je suis heureuse, et d'un seul coup, parce qu'on a dit ou fait quelque chose qui m'a contrarié, je peux être triste toute la journée. Et cette petite chose qui me vexe peut être n'importe quoi! Une engueulade, ou bien un dessin raté. Ça va d'un extrême à l'autre, mais le résultat est toujours le même au bout du compte : je suis triste. Je n'ai plus envie de sortir, ni de parler à quelqu'un. J'ai envie de m'enfermer ou de partir loin, d'écouter la musique à fond et d'oublier un peu ma vie. 

#1 En parler?

On m'a qualifié une fois de "dépressive". Mais non! Non je ne suis pas dépressive, parce qu'en dehors de ces moments de mou, je suis tout ce qu'il y a de plus heureuse! 
Je sais que les gens ne comprennent pas : il y a des fois où je suis hyper contente de sortir voir des amis et BAM d'un seul coup y'a un petit truc pourri qui se passe et je n'ai plus goût à rien, j'ai les larmes aux yeux, souvent mal au ventre et je trouve une excuse bidon pour ne pas avoir à sortir. 
Il fût un temps où je sortais tellement peu qu'on m'a dit que j'étais chiante. On ne m'avait jamais dit ça, et ça fait mal, ça c'est sûr! 

Mais comment expliquer à quelqu'un qu'on a pas envie de sortir parce qu'on a renversé son chocolat chaud sur la table? 

Mon amoureux m'a dit un jour "dès que ça ne va pas, tu me le dis, je veux tout savoir pour t'aider". On s'est promis de toujours tout se dire, de ne rien se cacher, mais... est-ce que c'est utile que je lui fasse part de mes "angoisses de bébé"? Je le vois pas me dire "mais non pleure pas, c'est rien, le vernis a débordé mais tu peux l'enlever facilement..." ! Alors non, je refuse. En parler c'est comme si je m'insultais. C'est vraiment la honte.

 

#2 Vivre avec?

On est bien d'accord, être lunatique ça n'est pas une maladie, c'est un trouble. Mais je traîne ça, comme si j'avais un boulet accroché à la cheville : ça me fatigue, ça me fraîne parfois, et ça fait mal!
J'aimerais vraiment que les gens qui n'ont jamais connu ces états imagine ce que c'est! Je ne parle pas de ce petit coup de blues qui nous arrive à tous de temps en temps. Mais vraiment cette sensation de tristesse immense qui nous envahit 3 à 4 fois par semaines. Imaginez vous lever le matin, pleine d'énergie et d'ondes positives, il fait beau, vous avez une belle journée devant vous et d'un seul coup, il suffit que votre café soit trop chaud et que vous vous brûliez la langue et ça y est, c'est parti! 
Pour ce qui est de vivre avec, comme je l'ai dit : ça n'est pas une maladie. Je n'ai pas de cancer, ni le sida, et Dieu merci j'espère que ça ne m'arrivera jamais!  On va plutôt dire que c'est une contrainte, une bonne grosse contrainte, mais je peux vivre avec au même titre que n'importe qui d'autre.
Parfois je me fais penser à ces gens qui ont des tocs! Ils savent qu'ils ont un problème mais ils se sentent obligés de laver 5 fois leurs mains par exemple, sinon ils ne sont pas bien. Et bien moi c'est presque la même chose, je sais que j'ai ce problème de me rendre triste pour rien, je sais que si je marche en chaussettes dans l'eau ce n'est rien du tout, mais je me sent tellement pas bien ensuite, et c'est comme ça!

#3 Solutions?

J'ai énormément besoin de mes proches à ce moment-là, j'ai besoin d'être rassurée, qu'on me dise que ce n'est pas grave -même si je le sais-. Et c'est fou mais JAMAIS je ne dirais quoi que ce soit, parce que pour moi c'est une honte que d'être tout le temps triste. Quand je vois ce qu'il se passe dans le monde, la guerre, la famine, la maladie, la pauvreté, les homicides, les viols, la torture, de quoi ai-je le droit de me plaindre? 
Pour compenser ce manque d'affection dont j'aurais terriblement besoin, j'écoute de la musique, très très fort, pour oublier. Ou bien j'écris, comme aujourd'hui! Et oui, aujourd'hui j'étais triste. Je n'avais pas de message de mon amoureux au réveil.

- à chaque fois que tu te sens triste, souviens-toi qu'il y a des millions de cellules dans ton corps et tout ce dont elle prennent soin, c'est toi -

Insanity.

Le 4 juin 2014, 21:15 dans Forme 6

Salut tout le monde! 

Pour ceux et celles qui me connaissent, je ne suis pas sportive. PAS DU TOUT. En plus de ça, j'aime la nourriture. J'adore manger, surtout du chocolat. Des bigmacs. Des pizzas. Des raviolis. Des épinards. (quoi? on a pas dit que ça devait forcément être calorique.)

Bref! J'ai tout de même de la chance. Je ne grossis pas VITE. Je grossis, évidemment, mais très lentement, ce qui fait qu'actuellement, je suis dans la norme niveau poids et graisse. Mais ça va changer si je ne fais rien! Et je n'ai pas envie d'être ronde, c'est tout. On fait ce qu'on veut de son corps non? 

Grâce à Kévin, un youtubeur qui tiens la chaîne Le Rire Jaune , j'ai eu connaissance du programme de sport intensif nommé "Insanity". Pour savoir en quoi consiste ce programme je vous invite à lire cet article extrêment bien écrit : ♥♥♥.


Voici donc mon coatch, pour les 60 prochains jours.  Il s'appelle Shaun T. Pas mal hein! :3 *bave*

 

J'ai trouvé utile de résumé mes séances de sport une par une, pour vous faire part de mes réactions sur chacune d'entre elle. Je viens d'avoir cette idée le 4 juin, alors que j'ai commencé Insanity le 1er juin, mais comme on le dit si bien : "mieux vaut tard que jamais!"

1er jour : 1er juin 2014

Aujourd'hui c'était le fit test. On doit reporter sur une feuille le nombre maximum de mouvements (indiqué sur la feuille) que l'on a fait en 1 minute. Ou 60 secondes (ça parait plus long. si.). Et on doit refaire ce test là tout les 15 jours, pour voir comme on évolue.
Je me suis rendue compte de deux conneries de ma part.
La première est que je n'avait pas mis mes chaussures de sport. Dans l'euphorie, dans l'excitation de commencer Insanity à toute vitesse, j'ai zappé presque l'essentiel. J'avais commencé, je ne pouvais pas m'arrêter dans mon élan, et je n'avais rien pour m'amortir! L'appui est très important, mais moi, rienafoutr' ! Grave erreur, je l'ai senti dès le début de l'exercice. N'oubliez jamais ça!
Deuxième connerie : je suis asthmatique et j'ai oublié de prendre ma ventoline AVANT l'exercice puisque je suis incapable de la prendre pendant, tant je suis essouflée. Quelle grosse dinde alors! D'habitude, je prends deux pshhhits de ventoline 15-20 minutes avant l'effort, voire 3 si j'ai eu une ou plusieurs crises d'asthme dans la journée, et en avant Guingamp. Mais là, j'ai oublié, et ça s'est ressenti. Incapable de reprendre mon souffle, incapable de boire de l'eau correctement. Heureusement que l'exercice durait 25 minutes, sinon je serais morte. Non je rigole!

Voici donc les résultats de mon fit test, le premier jour :

Switch kicks : 63.

Power Jacks : 52.

Power knees : 78.

Power jumps : 28.

Globe jumps : 8.

Suicide jumps : 10.

Push-up jacks : 0. (oui bin j'ai jamais réussit à faire une seule pompe alors on rigole po.)

Low plank oblique : 32.

 

Après ce fit test, j'étais rincée. Oui, il était temps que je me mette à faire du sport!

 

2ème jour : 2 juin 2014

Je me lève le matin et OH MON DIEU. Mes cuisses. J'ai mal!!! De très grosses courbatures qui m'empêchent de m'accroupir normalement. Et c'est aujourd'hui la première VRAIE séance? D'accord. Adieu.
J'ai fait la séance de sport avec mon frère, très sportif. Lui il me parlait pendant qu'on s'entrainait. Non mais il est fou. Je peux pas parler. Où alors quand je parle on dirait que je décède. En plus il n'a pas supporté Shaun jusqu'à la fin. Il aime pas qu'on lui "crie dessus". Pauvre chatoune! C'est un coatch, il va pas te regarder sans rien faire. Du coup il est parti. Moi je suis restée parce que je n'abandonnerais pas. Et puis Shaun il est beau.
A la fin de la séance, j'étais fière de moi, mais... BOBO LE CORPS. Après une 40aine de minutes, j'étais rouge comme une pivoine, j'avais mal partout. J'ai découvert que mes fesses n'étaient pas constituées seulement de peau et de graisse. J'avais des courbatures aux muscles de mes fesses. Trop badass! J'ai trouvé le courage de prendre ma douche, ensuite : dodo.

 

3ème jour : 3 juin 2014

 Debout le matin. Je suis un seul grand muscle courbaturé. J'ai mal aux mollets, aux cuisses, aux fesses, aux abdos, aux bras... Mais ceci dit, ça veut dire qu'hier j'ai bien travaillé! Aujourd'hui, on y retourne!

 

Pareil, une 40aine de minutes. J'avais tellement de mal à suivre, mais j'ai continué, j'ai été jusqu'au bout. Je répondais même à Shaun (on est très intime tout les deux). Quand il criait "Does it feel good?", je répondais toute seule "NOOOOOO!!!". Mais je l'ai fini. J'ai réussi cette séance de sport. Je transpire, je suis rouge, j'ai mal. Mais ça y est. C'est fini!!! (et même que j'arrive presque à faire 1 pompe.)

 

4ème jour4 juin 2014

Aujourd'hui, toujours des courbatures, mais globalement, ça va! Mieux, en tout cas. La séance de ce 4ème jour c'était pas du cardio, juste beaucoup de stretching, de gainage tout ça. Et évidemment, on est moins essouflés, mais on douille quand même. Et ça brûle, mon dieu! Ce que j'ai aimé dans cette séance, c'est qu'on a travaillé aussi la respiration. Debout, comme plié en 7. Et c'est très important, ça aide à tenir beaucoup plus que si on papote! Bon, demain on reprend le cardio à fond à fond à fond. C'est pour qui le ventre plat cet été? C'EST POUR MOI!

 

5ème jour5 juin 2014

Aujourd'hui c'était nul. Vraiment. J'ai l'impression que tout était contre moi. D'abord parce que j'ai bossé de nuit, j'ai fait 22h-6h, et même si je dors 6h par nuit, j'ai l'impression d'être super super fatiguée. Ensuite, le cours d'aujourd'hui c'était QUE du cardio. Sans pauses "eau"!!! Enfin si, y'en a une après l'échauffement, et une autre à la fin de l'exercice. On va dire qu'en fait, pendant 30 minutes, t'es à fond. J'ai détesté!!! C'est seulement le cinquième jour, je ne suis pas une grande sportive, et BAM, soit tu marches, soit tu crèves. C'est ce que j'ai ressenti! En plus les gens qui accompagnent le coatch sont super bien foutu, ils arrivent à faire 80% de plus que toi. Alors je me suis sentie nulle, dévalorisée, jusqu'à avoir envie de pleurer. Pour courroner le tout, il s'est mis à pleuvoir pendant mon entrainement (je fais le cardio à l'extérieur). Génial. Je ne suis pas satisfaite de moi. Le prochain exercice, je le fais à fond.

 

Jour 6 : 6 juin 2014

Aujourd'hui je n'ai pas pu faire mon sport par manque de temps! Comme demain était censé être mon jour de repos, j'ai inversé ses deux jours, je ne pouvais pas faire autrement!


Jour 7 : 7 juin 2014

J'ai mal regardé mon planning, ce qui fait qu'aujourd'hui j'ai fait des abdos alors que c'était pas ça qui était prévu... C'est grave? Shaun va-t-il m'en vouloir? Je n'espère pas. Sinon je vais finir recroquevillée sous la pluie.

Jour 8 : 8 juin 2014

Aujourd'hui c'était du cardio! Et ça fait pas du bien sur le coup mais pourtant c'est trop bon après!!! Je n'ai plus de courbatures. J'ai juste eu une douleur aux pieds, j'avais sûrement du trop serrer mes lacets, mais après ça a été! En revanche je suis hyper fatiguée, ça fait 3 jours que je n'ai pas dormi plus de 5-6h par nuit, ça se ressent lors de mes séances de sport...

 

Jour 9 : 9 juin 2014

Fatiguée toute la journée. Encore très peu dormi la nuit, je suis restée en état de semi-sommeil toute la journée. Comme quand on vient de se réveiller, sauf que ça n'a pas duré 5-10 minutes, mais bien 10h voire plus. Je n'ai pas été capable de faire du sport ce jour là. Pardonne moi Shaun. Pardonne moi. Je me suis endormie à 21h30, pour vous dire. (en temps normal quand je ne travaille pas c'est 02h00 du matin, et quand je travaille, c'est 07h00!!)

Jour 10 : 10 juin 2014

Mélanie, le retour. Haha, ça y est là c'était une vraie séance!!! J'ai été jusqu'au bout encore une fois, même si je n'arrive pas forcément à suivre Shaun et ses amis. En même temps il faut se dire que ce sont des sportifs, des vrais, qui ont un très bon niveau! Donc il faut apprendre à ne pas se comparer à eux! C'est plus simple d'y aller à son rythme, en se lançant des défis, en ne lâchant rien! 
J'ai par ailleurs remarqué que j'ai pris du muscles dans les cuisses, dans les bras et un peu dans les abdos! Rien d'extraordinaire, mais tout de même! En 1 semaine!

Jour 11 : 11 juin 2014

[A venir]

Désolé mais pour l'instant je ne peux plus tenir mon planning, mon travail de nuit me fatigue beaucoup !!!